Marie Catherine Girod
pianiste concertiste, professeur à l'Ecole Normale de Musique
marie-catherine.girod@orange.fr

Extraits de Presse

« Le jeu brillant, coloré et zébré d’intuitions de M.C.Girod ressuscite le prototype du grand pianiste virtuose romantique. Outre son abattage et cette autorité technique, elle possède davantage et magnétise le public ».

Alain Lompech, Le Monde de la Musique.

«  Une main de fer dans un gant de velours ».

Paul Meunier, Télérama.

« Quelle splendeur sonore ! Le choc ! M.C.Girod saisit au vol les mille facettes d’Auric. C’est virtuose, humoristique, sensible et élégant ».

Jacques Doucelin, Le Figaro.

« M.C.Girod, sensible au poids de chaque note, accomplit un travail pianistique et musical d’une rare beauté, d’une profondeur de son, d’une justesse de toucher qui étonnent ».

Renaud Machart, La Monde de la Musique.

« M.C.Girod, animée d’une fois à soulever les montagnes, enlève la musique avec un brio prestigieux….. Outre une technique robuste, elle possède un génie remarquable de la réinvention ».

Yann Quéffelec, Hi Fi Stéréo.

« M.C.Girod a l’humilité de croire qu’elle n’a rien à ajouter au grand répertoire ; une conviction que dément chacune de ses interprétations de Chopin ou Beethoven ».

Arièle Butaux, ELLE.

« Un jeu souple et virevoltant, une sonorité pulpeuse et charnue, un dosage exquis de sensibilité et de sensualité ».

Harry Hallbreich, Compact .

« Le toucher délicat , lumineux, les coups de griffe, l’allure souple, presque nonchalante de Girod dont la technique pianistique est un objet d’admiration en soi. La façon qu’elle a d’aimer sans réserve la musique qu’elle joue au point de nous la faire entendre différemment nous rappelle cette confidence d’Henri Dutilleux, entendue après un récital où elle venait de jouer sa sonate : vous m’avez fait redécouvrir mon œuvre ».

Alain Lompech, Diapason.

« Une grande dame du piano ».

Anne Rey, Le Monde.

« Marie Catherine Girod’s recital privided a most enjoyable musical event, a stylish performance with her talent and mastery ».

Albert C Sorace, Sunday Times.

« Marie Catherine Girod : una musica de los pies a la cabeza y una pianista de los poderosos y muy variados recursos, transmisor genial ».

Enrique Franco, El Pais.

« Marie Catherine Girod als groBe Dame des Klaviers une beliebter Stammgast des Festivals mit hoch kultiviertem Spiel Harmonie und Charme aus ».

Hedwig Schröder, Flensburger Tageblatt, Scleswiger Nachrichten.





Website Builder